Dijon, ville sans pesticides

Les élus EELV se félicitent de l’adoption, lors du conseil municipal, du vœu « Dijon, vers une ville sans pesticides » à l’initiative des élus EELV, soutenu par la majorité municipale, les groupes d’opposition ayant refusé de s’engager.

Cette volonté répond aux attentes de la population qui constate les dégâts occasionnés par ces produits toxiques sur la santé et l’environnement: 250 000 morts/an selon l’Organisation Mondiale de la Santé, développement des cancers, des maladies neurologiques, de l’infertilité, disparition des pollinisateurs et notamment des abeilles dont nous avons besoin pour nous nourrir, des oiseaux…

Alors que les débats se crispent pour interdire ces substances chimiques, au niveau national et européen, localement Dijon a su prendre ses responsabilités. Depuis 2009, la Ville est engagée vers un abandon progressif et total des pesticides pour entretenir les espaces publics au profit de techniques favorables à la biodiversité urbaine.

Il faut maintenant inciter les acteurs, et notamment les particuliers utilisant encore des pesticides, aux changements de pratiques par de l’information sur les impacts sanitaires et sur les méthodes alternatives de jardinage.

La politique « zéro-phyto » est une approche globale qui contribue à l’amélioration de l’environnement : les sols, l’eau et l’air. C’est pourquoi, Dijon a réaffirmé son intention d’augmenter la part des produits biologiques locaux, dans les repas de nos enfants, population sensible à la toxicité des pesticides.

Face aux lobbys des industriels des pesticides, Dijon agit en lien avec les mobilisations citoyennes et satisfait ainsi les aspirations des habitants à une nouvelle qualité de vie, à la transition écologique.

Stéphanie MODDE, Catherine HERVIEU, Patrice CHATEAU, Sandrine HILY, Frédéric FAVERJON et Christine DURNERIN.

Communiqués Nos Elus
Carte

Remonter