À la Une

  1. Le Conseil Municipal de Dijon, réuni le 21 novembre, adopte un Voeu relatif au traité de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada, le CETA 

    index

    Le 30 juin 2014, le Conseil Municipal de Dijon a voté un vœu demandant la transparence des discussions concernant le traité de libre échange TAFTA, ainsi que le retrait de tribunaux privés qui menacent la souveraineté démocratique des États. La mobilisation des 3,4 millions de citoyens européens et des 2000 collectivités locales dont Dijon, ont contribué au débat qui a abouti à la suspension des négociations du traité transatlantique avec les Etats-Unis. …

    Lire la suite

Actualité

Communiqués

  1. Conseil Municipal de Dijon du 21 novembre: intervention de Catherine HERVIEU sur le débat d’orientation budgétaire

    mairie_dijon-1

    Monsieur le Maire, chers collègues Voilà donc ce débat dans un contexte d’incertitudes qui empêchent mécaniquement une stratégie financière prospective au-delà de 2017. A ces incertitudes, je rajoute celle concernant la lutte contre le changement climatique, alors que la COP 22 de Marrakech se termine tout juste. De plus, l’élection de Donald Trump le 8 novembre et la nomination de ses futurs secrétaires d’État donnent des signaux inquiétants sur le plan du Climat, comme sur d’autres. …

    Lire la suite

Nos Elus

Le projet écologiste

  1. (à lire) La biodiversité une chance nous avons un plan B !

    Visuel-Couverture-Le-Plan-B

    Un livre de Sandrine Bélier et Gilles Luneau, publié chez Actes Sud. «Les enjeux de la biodiversité concernent toute la société. Des citoyens et des entreprises ne suffisent pas pour réussir une transition écologique, l’harmonisation des efforts, leur évaluation, leur coordination relèvent de politiques publiques. Quand elles sont efficaces, on réalise que la politique sait encore prendre le pouls du territoire.[…] Il y a une responsabilité partagée des politiques mais aussi des médias, qui classent encore la biodiversité dans une case annexe alors qu’elle devrait être au centre de la politique. Elle devrait être un indicateur, une jauge de la politique et des élu(e)s. Au lieu de cela, la préservation de la biodiversité est assimilée au sort de trois grenouilles colorées ou d’un grand singe en un point particulier du globe, de préférence à des milliers de kilomètres de chez nous. Alors que c’est vital, au sens strict, pour nous» …

    Lire la suite

Lettres des élu/es de l'agglomération dijonnaise

Remonter